Film de Neil Jordan
Film vampirique hors schéma habituel, Byzantium retrace l’histoire d’une mère et de sa fille dont l’exil forcé les conduit à une petite ville côtière sinistre pour ne pas être assassinées par une société secrète de vampires mysogines. Peu connu pour les néophytes mais phare pour les afficionados des vampires, cette réalisation à l’ambiance sombre et psychologico-perturbée est relevée par le jeu brillant et dérangeant de Saoirse Ronan et Gemma Arterton. Attachantes et dépossédées, elles vont s’ouvrir à leur part d’humanité dont elles sont persuadées d’être privées. Quête existentielle, Byzantium fait d’Eleanor et Clara des figures représentatives de nos convictions injustifiées et de nos espoirs sous-jacents : la reconnaissance de l’autre pour aboutir à celle de nous même. Ce film extrêmement poétique est un chant muet du cygne. L’adieu à la scène, ici, à la vie pour en laisser place à une autre.

par thorclim