Malgré une connaissance incomplète des animés du respectable et respecté studio Ghibli, je sais clairement vers quelles histoires va ma préférence. Celui-là est l’œuvre scénaristique d’Hayao Miyazaki et de Keiko Niwa d’après l’œuvre de Chizuru Takahashi et de Tetsuro Sayama. Il y a de l’enchantement dans leurs créations. Une poésie certaine et naturelle dans ces histoires au réalisme sans prétention, à la représentation touchante et brute du Japon, au souvenir durable et respectueux de leur Histoire. Je retrouve toutes ces qualités dans la touchante et pleine de fraîcheur « Colline aux Coquelicots ». Je ne parlerai pas de fascination émerveillée (comme pour Le voyage de Chihiro) mais plutôt d’une vérité humaine et d’un naturel subjuguant ayant pour but le plaisir des yeux, l’émotion dû à la musique et le charme simple de la vie de tous les jours (tel que pour Mon voisin Totoro). Bon film à tous !

Par Thorclim