C’est en considérant tous les paramètres suivants, que nous allons déterminer les principes de base. Voici les 5 éléments principaux à prendre en compte et les règles à respecter avant d’envisager d’acheter un droit de revente:

### Règle n°1:
Existe t-il une licence qui fixe rigoureusement les droits?

La licence est le contrat fourni par l’auteur ou la personne auprès de qui vous achetez les droits, et qui vous précise en détail ce que vous pouvez faire ou ne pas faire.
Ce point est important, alors, vérifiez toujours qu’il existe bien un contrat et qu’il ne soit pas trop flexible.
Car cela signifie que vous pouvez vous trouver en concurrence avec des revendeurs qui feront ce qu’ils veulent avec le produit, notamment baisser exagérément le prix de vente.
Mieux vaut choisir un droit de revente dont la licence fixe un prix minimum de vente.

### Règle n°2:
Quelle est la rentabilité du produit?

Nous entendons par rentabilité le nombre de ventes qu’il vous faudra réaliser avant d’amortir votre investissement et commencer à gagner de l’argent.
Sur certains produits, vous pourriez être obligé d’effectuer 10, 20 voire même plus de 30 ventes pour générer vos premiers revenus.
Cela ne signifie pas que ces produits sont forcément mauvais, mais dans ce cas il est nécessaire d’en tenir compte.

Considérez que sous 10 ou même 5 ventes, vous avez un produit qui vous offrira une rentabilisation quasi-immédiate et intéressante.

### Règle n°3:
Combien de licences distribuées?

Cette règle est une des plus importantes.
Si le nombre de licences n’est pas limité, alors vous vous exposez à une concurrence très forte, de plusieurs milliers de personnes.

Sans compter que si vous achetez des droits de revente qui existent depuis longtemps, vous allez devoir faire la promotion d’un produit déjà très répandu sur internet.
Dont la promotion a déjà été faite sur Adwords, sur les forums, les sites d’articles, les blogs ou les sites web. Difficile alors de « faire son trou » comme on dit.

Jusqu’à 1000 licences distribuées, vous pouvez avoir la garantie que vous ferez des ventes sans difficulté.
Le mieux étant évidemment d’obtenir des droits de revente pour lesquels un maximum de 500 licences ont été vendues.

### Règle n°4:
Le produit répond-il à une réelle demande?

Ne vous fiez pas seulement au prix des droits de revente.
Le contenu doit être actuel et moderne, et doit s’adresser à un public large, en recherche d’informations précises sur les thèmes abordés.

Si vous prenez l’exemple du marketing internet, pour peu que votre produit apporte de l’information de qualité, vous prenez peu de risques.
La demande est très forte, le nombre de web-entrepreneurs grandit chaque jour, et le potentiel du marché est très important.

Ou encore, en vendant un produit riche en informations sur la santé ou le développement personnel, vous allez répondre à des besoins très forts.
Notre monde est fait de souffrances et maux que les gens cherchent à tout prix à guérir.

### Règle n°5:
Le produit existe t-il déjà et bénéficiez-vous d’une exclusivité?

Si les droits de revente sont limités à quelques centaines de personnes au sein d’un Club.
Si le produit n’existe pas sur le web francophone, vous avez l’assurance de le vendre.
Si ensuite, vous bénéficiez d’une garantie d’exclusivité, tous les éléments sont rassemblés pour vous démarquer.

On voit tellement de droits de revente qui existent depuis des années sur des milliers de site web, que cela devient un luxe de bénéficier de produits uniques.

Pour valoriser votre image et celle de votre entreprise, vous devez apporter de nouveaux titres régulièrement des produits de qualité et inédits sur le web francophone dans votre fond d’édition.
C’est ce qui vous différenciera des autres, c’est votre image de marque

Le potentiel est infini, les besoins en constante évolution et tous les jours de plus en plus grands.