Charlie Hebdo

Nous sommes tous concernés par la tragédie qui a récemment touchée l’équipe du magazine Charlie Hebdo, que nous travaillions dans les médias, la presse, l’édition ; que nous soyons lecteurs, spectateurs, acteurs de ce qu’on nomme « liberté d’expression ». Dans toute notre Histoire de réalisation écrite, nous nous sommes battus pour nous exprimer, pour être nous, pour nous ouvrir au monde. Aujourd’hui, il s’avère que les mots sont en danger, que les mots sont toujours victimes de censure mais qu’ils sont toujours aussi importants. Il s’agit donc de perpétuer une unification même si nos avis, nos vérités, nos croyances, nos possibilités divergent car au-delà de nos différences si l’on peut s’exprimer, il est sans aucun doute obligatoire pour l’Humanité de le faire librement en un éloge de la culture écrite et de ses auteurs. Soyons non seulement Charlie mais aussi Hommes de mots.

 

par thorclim